X

Bryony Prince George, C.-B.


Jessica, la mère de Bryony, se rappelle que, après un accouchement difficile, les médecins lui avaient dit que son enfant avait subi une blessure au plexus brachial gauche, un nerf. Ils lui ont annoncé que Bryony devrait être soignée à Vancouver pour les 14 mois à venir. Toutefois, Jessica ne vivait pas à Vancouver et il n’était pas envisageable d’y revenir afin que sa fille y suive des traitements.

« Une ambulance aérienne nous a transportés jusqu’à Vancouver parce que Bryony avait des problèmes cardiaques à la naissance », dit Jessica. « Ces problèmes persistaient et nous avons dû consulter des spécialistes afin de traiter la blessure au plexus brachial de Bryony. Nous allions donc devoir voyager un minimum de huit heures sur la route, probablement plus, comme nous avions un bébé naissant », ajoute Jessica.
 

« Mon mari et moi sommes très reconnaissants d’avoir pu utiliser ce service, qui nous a aidés à nous assurer que Bryony grandira en santé... Le service nous a aidés à chaque étape! »


Les parents de Bryony avaient du mal à imaginer comment ils pourraient se rendre à Vancouver de chez eux, à Prince George. Des travailleurs sociaux de l’Hôpital pour enfants de Colombie-Britannique ont parlé de Vols d’espoir à Jessica, lui expliquant que l’organisme offrait des vols à ceux qui, comme elle, ne pouvaient se permettre de voyager en avion pour accéder à des soins de santé non disponibles dans leur ville d’origine.

« Les travailleurs sociaux ont été d’une grande aide!
Nous étions déjà à Vancouver grâce à l’ambulance aérienne, mais, sachant que nous allions devoir revenir, ils nous ont guidés et ont rapidement fait une demande en ligne. Peu de temps après, des bénévoles de Vols d’espoir nous ont contactés et nos vols étaient réservés! », raconte-t-elle.

« Mon mari et moi sommes très reconnaissants d’avoir pu utiliser ce service, qui nous a aidés à nous assurer que Bryony grandira en santé. Je ne sais pas ce que nous aurions pu faire d’autre que prendre l’avion, mais, grâce aux travailleurs sociaux, qui nous ont parlé de Vols d’espoir dès le début, je n’ai considéré aucune autre option. Le service nous a aidés à chaque étape! »

Selon sa mère, comme Bryony a pu aller à ses rendez-vous, son plexus brachial se rétablit. Bien que d’autres rendez-vous soient nécessaires, les médecins affirment que Bryony guérit bien!